Une année 2021 record pour l’emploi IT toujours en tension

Malgr la vague pidmique, les mtiers des technologies de l’information ont particulirement bnfici de la reprise du march de l’emploi en 2021, avec un volume d’offres largement suprieur aux annes prcdentes. Selon PageGroup, les comptences IT disponibles ne suffiront pas rpondre aux besoins des recruteurs.

Après un repli conséquent dû aux effets de la crise sanitaire, les recrutements devraient atteindre des niveaux record cette année en France dans le secteur des technologies selon les prévisions du cabinet PageGroup. Dans une note trimestrielle, le spécialiste de l’emploi évoque une reprise sans précédent dans les professions numériques amorcée en 2021, « nous assistons désormais en ces premières semaines de 2022 a une véritable explosion du nombre d’offres publiées », souligne Isabelle Bastide, présidente de PageGroup France, Espagne et Portugal, dans un communiqué. Selon elle, la guerre des talents va complexifier les difficultés croissantes à recruter les profils dont les entreprises ont besoin, notamment dans l’IT. « On doit donc s’attendre en retour à une pression à la hausse sur les salaires qui devraient connaître une augmentation supérieure à l’inflation en ce début d’année », projette la dirigeante. Secteur en forte croissance, les offres d’emploi liées aux métiers des technologies de l’information ont bondi respectivement de 44% et 14% l’an dernier par rapport à 2020 et 2019. En 2021, 348 825 annonces ont ainsi été publiée en ligne, soit un volume très largement supérieur aux années précédentes.

L’industrie, fortement impactée par la crise, revient quant à elle à son niveau d’avant Covid (-2% vs 2019). Les récentes annonces (France Relance, ouvertures de sites industriels, etc.) devraient contribuer de façon positive à l’évolution des offres en 2022. Dans son analyse, PageGroup a également réalisé un classement des 5 compétences IT les plus prisées durant l’année qui s’est écoulée. Parmi les tendances qui se dégagent, on assiste à une hausse de la demande pour les compétences analytiques (+33% par rapport à 2020) largement en tête avec des besoins centrés sur les analystes des données (+27%).  Les professionnels de la cybersécurité sont également bien positionnés avec des annonces en hausse de 20% par rapport à 2020. Au rang des professions porteuses, on trouve aussi les développeurs web ainsi que les spécialistes big data qui ferment la marche avec +16% d’annonces respectives par rapport à 2020. Du côté des cinq langages de programmation/logiciels les plus demandés par les recruteurs, Python (+27%), R (+24%) ainsi que les produits Docker (+22%) sont dans le trio de tête, devant GIT (+20%) et C (+15%). 

Des candidats plus exigeants sur leur qualité de vie

Le marché de l’emploi IT étant en forte hausse par rapport à 2019, les métiers en tension avant la crise le sont d’autant plus aujourd’hui. Les jeunes diplômés arrivés sur le marché ne suffisent pas à combler la pénurie de compétences observée notamment dans les domaines de l’IT, prévient le cabinet de recrutement.  A cela s’ajoute une certaine frilosité des candidats en place, certains n’étant pas encore prêts à franchir le cap d’un changement de poste dans le contexte actuel. Le manque de profils disponibles s’explique aussi par un décalage entre les candidatures reçues et les attentes des recruteurs. En plus de prétentions salariales revues à la hausse, les postulants ne font plus l’impasse sur les notions de télétravail, de flexibilité et d’équilibre vie pro/perso. Selon le cabinet, c’est aujourd’hui une demande récurrente et les entreprises ne sont pas toujours alignées ou en mesure de répondre à ces attentes.

Leave a Comment

Your email address will not be published.